Articles sur le même thème

Vous voulez plus d’informations ?
Contactez nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

Faute de gestion du syndic : l’avocat en droit immobilier vous assiste

Par Avocats Picovschi | Publié le 21/01/2019

illustration de l'article

SOMMAIRE

En tant que copropriétaire, vous constatez depuis quelque temps des carences dans la gestion de votre syndic. Pire, celui-ci vous réclame le paiement de provisions qui vous semblent injustifiées (travaux non réalisés, défaut d’entretien, frais privatifs non justifiés …). Vous souhaitez engager la responsabilité de votre syndic de copropriété pour faute de gestion ?  Le recours à un avocat vous permettra de faire émerger certains faits fautifs qui vous portent préjudice et qui pourraient donner lieu à une action en responsabilité contre votre syndic. Avocats Picovschi revient sur ces questions complexes.

Contentieux lié à la faute de gestion en matière de copropriété

Votre syndic doit, selon les dispositions légales, faire respecter le règlement de copropriété, s’assurer du bon état de l’immeuble et gérer les parties communes.

Toutefois, si vous constatez qu’il n’applique pas les délibérations de l’assemblée générale concernant des travaux à effectuer pour l’entretien de l’immeuble ou qu’il ne transmet pas les documents obligatoires avant les assemblées et ne communique pas les procès-verbaux ou encore qu’il n’a pas souscrit les assurances nécessaires, votre syndic commet peut-être une faute de gestion.

Vous pouvez, en tant que copropriétaire ou par le biais de votre syndicat des copropriétaires, engager la responsabilité de votre syndic pour sa faute de gestion.

Toutefois, il existe une réelle incertitude concernant cette notion de « faute de gestion » et ce qu’elle recouvre. L’assistance d’un avocat face à ce flou notionnel vous permettra de dégager les situations susceptibles de constituer une telle faute pour lesquelles vous pourrez engager la responsabilité de votre syndic qui vous aura causé un préjudice.

Plus précisément, le syndic de copropriété étant le mandataire particulier du syndicat des copropriétaires, il tire ses missions des dispositions de l’article 18 de la loi du 10 juillet 1965 et du Code civil (articles 1992 et suivants).

Il résulte de tout ceci que le syndic peut voir engager sa responsabilité sur le fondement d’erreurs d’imprudence, de négligence ou fautes d’inattention, excès de pouvoir ou omissions mais également sur le fondement de la responsabilité pénale.

Cependant, ne négligez pas la complexité de cette matière. Le droit de la copropriété recouvre un certain nombre de subtilités connues de l’avocat en droit immobilier. Ses connaissances techniques des règles de copropriété et son expérience en matière de contentieux vous permettront ne pas vous lancer tête baissée dans un conflit avec votre syndic qui pourrait être évité.

Mise en cause de la responsabilité du syndic pour faute de gestion

Le syndic de copropriété étant le mandataire du syndicat des copropriétaires, il est soumis aux règles du mandat prévues par les dispositions des articles 1992 et suivantes du Code civil. Dès lors, lorsqu’il commet une faute de gestion, sa responsabilité peut être engagée sur ce fondement.

Le copropriétaire seul peut également, lorsqu’il est victime d’une faute ou d’une négligence lui ayant causé un préjudice personnel, engager la responsabilité civile du syndic.

Dans ces cas, il faudra démontrer la faute de gestion en y apportant toute preuve utile et ensuite démontrer que cette faute a provoqué chez le copropriétaire visé ou chez l’ensemble des copropriétaires (syndicat) un préjudice

En outre, lorsque les fautes sont d’une particulière gravité et que l’infraction est incriminée par le Code pénal, le syndicat peut être sanctionné pénalement. Par exemple, le syndic peut commettre des délits financiers tels que l’abus de confiance ou la dissimulation de fonds. En effet, le syndic peut être déclaré coupable d’abus de confiance lorsqu’il perçoit des rétributions de manière occulte résultant d’un montage fictif de société ayant établi de fausses factures d’honoraires (Cass. Crim., 15 décembre 2004, 03-86.646).

De même que le défaut d’entretien des parties communes ou la défaillance de l’ascenseur, par exemple, entraînent fréquemment des accidents avec des victimes blessées. Dans un cas de non-respect des normes de sécurité, il est tout à fait possible pour le syndicat des copropriétaires de porter plainte contre le syndic pour introduire une action en justice.

En faisant appel à Avocats Picovschi, vous vous assurez les conseils et l’assistance d’un cabinet d’avocats disposant d’une expérience de plus de 30 ans en droit de la copropriété, au fait des dernières évolutions législatives, réglementaires et jurisprudentielles en la matière, afin de mettre toutes les chances de succès de votre côté.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Rencontrons-nous

Nos attachés d'information sont à votre écoute et vous expliqueront notre fonctionnement

Vous voulez plus d’informations ?

Contactez nous
+33(0)1 56 79 11 00

90 avenue Niel
62 & 69 rue Ampère
75017 Paris

Nos succès
Nos autres domaines
d’interventions