Articles sur le même thème

Vous voulez plus d’informations ?
Contactez nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

Redressement judiciaire : comment faire face ?

| Publié le

Chef d’entreprise, votre entreprise connait actuellement des difficultés ? Vous craignez que ces difficultés soient insurmontables et que vous soyez contraint de déposer le bilan ? Cette situation est parfois difficile à vivre pour un dirigeant. Cependant, restez positif, tout reste possible, il ne s’agit pas forcément de la fin de votre entreprise. Avocats Picovschi, compétent en droit des entreprises en difficultés depuis 1988, vous aide à faire face à cette situation.

Que faire en cas de redressement judiciaire ?

Le redressement judiciaire est une procédure collective mise en place lorsque le débiteur se trouve en cessation des paiements, c’est-à-dire lorsqu’il n’a pas suffisamment d’actifs dans son patrimoine pour faire face à son passif. Cette procédure s’adresse aux personnes physiques telles que les commerçants ou encore les artisans, mais aussi aux personnes morales de droit privé.

Chef d’entreprise, rassurez-vous ! Cette procédure est très fréquente, et elle a pour but d’aider votre entreprise à continuer son activité tout en maintenant les emplois et en apurant le passif. Contrairement à certaines idées reçues, il ne s’agit pas là d’une procédure punitive. La surveillance de votre entreprise par des organes de la procédure aura pour but de déterminer si elle est susceptible de redressement ou non, aux vues de sa situation financière.

Ainsi, pour vous aider dans cet objectif de redressement, vous verrez votre passif gelé pendant toute la durée de la procédure, c’est-à-dire que vos créanciers antérieurs ne pourront temporairement plus vous demander le paiement de leurs créances. L’objectif à l’issue de cette procédure étant d’obtenir un étalement de ce passif sur plusieurs années, afin de pouvoir y faire face.  

Cependant, prenez garde à agir vite, si vous ne voulez pas que la situation dégénère et qu’une ouverture de liquidation judiciaire aux conséquences beaucoup plus dures ait lieu. Ainsi, dès lors que vous êtes en état de cessation des paiements, il vous faut demander l’ouverture d’une procédure de redressement, dans la limite d’un délai de 45 jours à compter de votre connaissance de cet état, sous peine de sanctions personnelles.

Une fois la procédure ouverte, vous devez également agir vite, puisque vous n’aurez que 6 mois, correspondant à la période d’observation, pour démontrer votre capacité à continuer votre activité.

Gardez en tête que rien n’est perdu ! Si une telle procédure est ouverte, c’est qu'un redressement de l'activité est envisageable. Avocats Picovschi, compétent en Droit des entreprises en difficulté, vous accompagne afin de mener à bien cette procédure.

L’avocat : un allié de taille pour faire face au redressement

Lors de cette procédure, se faire assister par un avocat en Droit des entreprises en difficulté est important, il sera présent pour préparer la demande d'ouverture du redressement judiciaire, mais aussi pour mettre en place le plan de redressement. De même, dès l’ouverture d’une procédure collective, vous devrez faire face aux organes de la procédure qui auront été désignés par le tribunal de commerce.

Votre avocat sera donc présent durant toutes les étapes de cette procédure, allant de la déclaration de cessation des paiements jusqu'à l'homologation du plan. À titre d’exemple, votre avocat pourra vous accompagner lors de la préparation d’un prévisionnel sérieux (qui vous permettra de justifier d'un possible redressement de votre entreprise).

Lors de la période d’observation tout d’abord, où la réactivité est nécessaire, seul un avocat disposant d’une connaissance parfaite de cette procédure, peut mettre son expérience à profit pour vous aider à établir un plan de redressement permettant à votre entreprise d'apurer son passif tout en poursuivant son activité. Avocats Picovschi, compétent en droit des procédures collectives, met à votre profit son savoir-faire afin de vous conseiller et vous assister durant toute cette période.

De nombreuses procédures devant être mises en place au cours de la période d’observation, il peut s’avérer utile d’être assisté par un avocat dans la gestion de l’entreprise.

À noter qu’à l’issue de cette période d’observation, un plan de continuation prévoyant le paiement échelonné de vos dettes devra être prévu. Pour cela, le rôle de l'avocat est une fois de plus essentiel puisque celui-ci vous aidera à emporter la conviction du tribunal quant à votre capacité à mener à bien ce plan.

Avocats Picovschi, fort de son expérience en matière de procédures collectives, saura vous aider à faire face sereinement à cette procédure. Conscients du fort attachement que vous portez à votre entreprise, nos avocats lutteront à vos côtés afin de la sauver.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Rencontrons-nous

Nos attachés d'information sont à votre écoute et vous expliqueront notre fonctionnement

Vous voulez plus d’informations ?

Contactez nous
+33(0)1 56 79 11 00

90 avenue Niel
62 & 69 rue Ampère
75017 Paris

Nos succès
Nos autres domaines
d’interventions