Articles sur le même thème

Vous voulez plus d’informations ?
Contactez nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

Covid-19 : message d’optimisme d’Avocats Picovschi !

| Publié le

Le dévouement de notre personnel soignant risquant sa vie dans la lutte contre le coronavirus nous émeut tous au plus haut point et nous ne pouvons résister au besoin de les applaudir chaque soir.

Cet élan irrésistible de bienveillance rend incroyablement optimiste sur l’avenir de nos sociétés.

Ce dévouement impressionne alors que nos générations n’ont pas connu les élans de générosité rendus nécessaires par les épreuves du passé.

Nous ne nous souvenons plus des épidémies pas si éloignées que cela et certains médecins font bien de nous le rappeler.

Installés dans une civilisation de loisirs perdant le culte de l’effort, nous ne nous représentons plus les pensées de nos ancêtres ayant à lutter les armes à la main, ce qui pour certains était un luxe inaccessible, en allant au combat.

Quelles étaient les pensées des poilus qui sortaient des tranchées ou de ceux que l’on menait dans les camps vers une extermination certaine et qui tenaient leurs enfants par la main ?

Une pensée pour Dieu ? Une attente du Paradis ? Une échappatoire psychologique ? Une pensée pour les siens ? Une volonté de revanche ? Une volonté de survivre ?

La peur ou le courage ?

Certes, nous apprenons tous le départ d’un proche ou d’une connaissance et souhaitons le plus grand réconfort à ceux qui parmi nous sont touchés…

Poursuivant plus que jamais mon action auprès de tous, j’échange avec certains qui s’interrogent, laissant poindre un pessimisme avéré.

D’autres se recroquevillent, mélangeant confinement et vacances, laissant les responsables assumer et faire le travail à leur place.

L’inaction ne peut pas les rendre heureux.

Un penseur a dit : « le pessimisme est de nature, l’optimisme de volonté »…

Réagissons !

Déjà, des voix s’élèvent dont celles des Professeurs Luc Montagnier, prix Nobel de Médecine, et Didier Raoult, nous prédisant une fin rapide de l’épidémie…

Les résultats des études arrivent et l’on trouvera certainement un traitement précédant le vaccin comme celle de la trithérapie du VIH… Qui d’ailleurs s’est heurtée pendant un certain temps à l’opposition de certains médecins… Espérons que c’est le cas de l’Hydroxychloroquine et l’Azithromycine du professeur Didier Raoult…

On espère raisonnablement voir la fin du tunnel et l’on évoque d’ailleurs le déconfinement.

Sur le plan économique, on nous prédit une crise sans précédent, pire que celle de 1929 !

Là encore, le pire n’est jamais certain.

Tout simplement parce que nous sommes sur le plan matériel incroyablement riches !

Riches comme jamais.

Surtout dans nos sociétés occidentales.

Celui qui n’a pas voyagé loin n’est pas parti d’un aéroport entouré de désert aride pour atterrir dans un aéroport français entouré d’infrastructures bétonnées luxueuses à perte de vue…

Nous tondons les espaces verts de nos bordures d’autoroutes !

Celui qui n’a pas voyagé dans des pays arides ne sait plus apprécier cette pluie qui nous arrive sans que nous le demandions, et irrigue nos fleuves dont nous n’avons plus à penser qu’à la dépollution… Nous tournons un robinet pour avoir de l’eau…

Même si cela suppose des améliorations, nous ne mourrons plus de faim dans notre pays.

Notre économie est forcément solide, tout simplement parce que notre richesse est immense.

Gageons simplement que la redistribution de cette richesse sera améliorée en raison de cette bienveillance retrouvée.

Prenons exemple sur ces nations, telles les nations start-up comme on les appelle alors que ce sont des pays en guerre qui performent incroyablement, ou sur ces nations détruites par des guerres qui se sont redressées comme jamais.

Prenons exemple sur cette partie de notre jeunesse qui part à l’étranger, saisir les opportunités de la nouvelle économie et qui ne pourra que revenir attachée à nos valeurs.

Nos valeurs si essentielles qu’elles nous ont été copiées à travers le Monde.

Ouvrons-nous, fonçons, battons-nous et gagnons !

Vers l’effort, le don de soi et la bienveillance !

Vers le bonheur !

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Rencontrons-nous

Nos attachés d'information sont à votre écoute et vous expliqueront notre fonctionnement

Vous voulez plus d’informations ?

Contactez nous
+33(0)1 56 79 11 00

90 avenue Niel
62 & 69 rue Ampère
75017 Paris

Nos succès
Nos autres domaines
d’interventions