Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé

Licenciement : rôle de l'avocat

Par Avocats Picovschi | Mis à jour le 18/07/2018 | Publié le 02/10/2009

illustration de l'article
 

Le licenciement, qu’il soit économique ou pour motifs personnels, est l’évènement traumatisant de la vie professionnelle du salarié mais aussi de l’entreprise et ses dirigeants.

Ne croyez pas que notre Cabinet d’avocats créé il y a plus de trente ans fasse preuve d’une quelconque naïveté dans la gestion des dossiers concernant les problématiques afférentes à la relation de travail.

Nos derniers succès démontrent encore le contraire par le montant et la rapidité des résultats obtenus dont seul le secret professionnel nous interdit de faire état.

Il est simplement question d’intelligence dans la compréhension des enjeux, compréhension vraie qui seule permet la saine combativité.

Pour le salarié, les conséquences psychologiques sont souvent telles qu’il pense parfois ne pas pouvoir s’en sortir. La dépression s’installe et peut parfois aller jusqu’au suicide.

Ne croyons pas que cela ne concerne que les plus faibles d’entre nous.

Au contraire, les dirigeants d’entreprises et cadre supérieurs ayant fait les plus grands efforts pour avoir la carrière qu’ils méritent sont les premiers touchés surtout lorsque l’âge avançant, la pression familiale, financière et sociale est énorme.

Dépités, ces salariés sont alors des cibles faciles de toutes sortes de margoulins leur faisant miroiter, par des propositions malhonnêtes, le retour à leur statut professionnel antérieur.

L’avocat exerce alors la partie la plus noble de sa mission : il rassure et protège.

Déjà, l’avocat en Droit du travail apporte le soutien moral et rassure quant aux chances de succès d’une action prud’homale.

Mais surtout, lorsque l’avocat en Droit du travail se double d’être un avocat d’affaires, il sait remettre sur des rails la carrière de son client jusqu’à faire en sorte que l’indemnité obtenue, même très importante, devienne quantité négligeable du fait de la situation professionnelle retrouvée par le salarié le plus souvent améliorée par rapport à son statut antérieur.

Le salarié se voit rassuré par la construction de dossier que fait l’avocat dont la quantification des demandes.

Il est aussi rassuré par la combativité de l’avocat en Droit du travail qui, une fois le dossier constitué, négocie afin d’obtenir le meilleur résultat possible et le plus rapidement possible pour permettre à son client de « passer à autre chose ».

La négociation est un art et suppose la mise en œuvre de techniques maintenant démontrées.

La gestion de la procédure prud’homale est une vraie science. Elle ne requiert pas seulement des compétences en Droit du travail, elle nécessite une vraie maitrise de la relation de travail, y compris dans ses aspects psychologiques et sociologiques. Les psychologues affirment d’ailleurs qu’une des conditions du bonheur est de « travailler bien ». Il ne fait nul doute qu’il se joue devant les conseils de prud’hommes autre chose que le simple fait de trancher une demande d’indemnisation. C’est aussi pour ces raisons que les juridictions prud’homales de premier degré sont composées de façon paritaire de conseillers prud’homaux représentant les employeurs et les employés. Comme si le législateur, dans sa grande sagesse, reconnaissait l’antinomie entre employeurs et employés et la spécificité de la relation de travail.

Notre Cabinet sait alors obtenir les meilleurs résultats.

Mais ne croyez pas que seuls les employés souffrent du licenciement.

Certes, le manichéisme règne : les employeurs seraient tous méchants et les salariés tous bons et l’inverse d’ailleurs.

Rien n’est moins vrai et le bien n’est pas forcément du côté que l’on croit.

Ne nions pas la dureté de certains conflits sociaux et les oppositions de principe souvent mal relayées par certains acteurs d’ailleurs en réalité victimes personnelles de leurs propres luttes.

Mais pour l’entreprise et les hommes qui la dirigent, licencier est un échec.

Car tous les chefs d’entreprises souhaitent non pas licencier mais recruter !

Recruter est d’ailleurs le seul gage de réussite car sans employés, pas d’entreprise ni de succès.

D’ailleurs sans l’autre, pas de réussite.

Il est souvent difficile pour les hommes qui dirigent l’entreprise d’avoir à justifier des licenciements devant des dirigeants ou des actionnaires qui ont eux aussi des comptes à rendre.

Sur un plan individuel ou collectif, le licenciement est difficile à mettre en œuvre.

Vis-à-vis de soi-même et vis-à-vis des hommes que l’on connaît… Pour les avoir recrutés.

Pour le licenciement pour motif personnel, comment justifier la cause réelle et sérieuse, le comportement fautif, l’insuffisance professionnelle que l’on a refusé trop longtemps de voir ? Comment sanctionner le salarié que l’on côtoie tous les jours ?

Pour le licenciement pour motif économique, comment justifier les difficultés économiques de l’entreprise que par aveuglement ou optimisme, on se cache à soi-même ?

Et après, qui licencier plutôt qu’un autre ?

L’employeur se doit d’être assisté avant et après le licenciement. 

Car pour l’entreprise, licencier permet de résoudre un problème, problème dont l’équation est dès lors connue et dont l’analyse faite ne peut être que profitable.

L’Avocat dans ce rôle a vocation à défendre l’entreprise.

Il a, là encore, vocation à défendre les hommes.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Rencontrons-nous

Nos attachés d'information sont à votre écoute

Vous voulez plus d’informations ? Contactez nous
+33(0)1 56 79 11 00

90 avenue Niel
62 & 69 rue Ampère
75017 Paris

Avocats Picovschi - 90 avenue Niel 75017 Paris

Continuez votre recherche avec

Nos succès
Prix et distinctions
Nos autres domaines
d’interventions