Articles sur le même thème

Vous voulez plus d’informations ?
Contactez nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

Prud’hommes : l’avocat en droit du travail vous défend

Par Avocats Picovschi | Publié le 19/06/2019

illustration de l'article

SOMMAIRE

Vous êtes cadre supérieur, cadre de direction, manager, chef de projet, commercial… et vous faite l’objet d’une procédure de licenciement. Vous vous êtes impliqué dans votre entreprise et avez participé activement à son développement, et aujourd’hui votre employeur veut vous licencier. Il vous reproche une insuffisance professionnelle, faute lourde, faute grave… Vous vous sentez démunis face aux faits qui vous sont reprochés. Comment faire face et défendre vos intérêts. Avocats Picovschi, compétent en droit du travail depuis plus de 30 ans vous accompagne à chaque étape de cette procédure devant les prud’hommes.

Saisine du Conseil des Prud’hommes

La compétence du Conseil des Prud’hommes est consacrée à l’article L1411-1 du Code du travail : « différends qui peuvent s'élever à l'occasion de tout contrat de travail soumis aux dispositions du présent code entre les employeurs, ou leurs représentants, et les salariés qu'ils emploient ».

Ainsi, lorsque le conflit n’arrive pas à se régler à l’amiable, le Conseil des Prud’hommes est saisi et une phase de tentative de conciliation est imposée à l’employeur et le salarié. Si cette tentative échoue, une audience de jugement est programmée et les parties doivent comparaître.

Le Conseil des Prud’hommes est une juridiction particulière. En effet elle est paritaire et se compose de deux conseillers employeurs et deux conseillers salariés. Il ne s’agit donc pas de professionnels du droit et un avocat compétent en la matière va savoir s’adapter à ses interlocuteurs.

L’avocat en droit du travail peut avant tout vous épauler sur la phase de tentative de conciliation aux fins d’éviter la phase contentieuse, mais pourra également vous défendre en cas d’échec de la conciliation.

La nécessité de l’avocat devant le Conseil des Prud’hommes

Les litiges relatifs au contrat de travail ont souvent de lourdes conséquences et il est nécessaire de bien se préparer de manière à les éviter.

Tout d’abord, se faire assister d’un avocat va vous permettre de bénéficier de ses compétences professionnelles en la matière. Il va pouvoir cibler le problème et défendre vos intérêts personnels.

En outre, même si la représentation n’est pas obligatoire comme le rappelle l’article R 1453-1 du Code du travail, le fait de se faire assister par un avocat devant le Conseil des Prud’hommes va vous permettre de mettre toutes vos chances de vos côtés, car la procédure prud’homale connait des règles de prescription ainsi que des délais dont il faut avoir connaissance.

Par exemple : le salarié dispose plus que d’un an pour saisir le Conseil des Prud’hommes alors qu’avant la loi Macron, il disposait de deux ans pour saisir la juridiction.

Au-delà de ses connaissances en droit du travail, il est également qualifié pour rédiger une assignation ou des conclusions prud’homales et vous aider à rassembler toutes les preuves nécessaires à votre dossier qu’il saura utiliser à bon escient.

En tant que professionnel, il saura vous élaborer une stratégie de défense adaptée à votre situation, mais aussi en tenant compte des dernières mises à jour législatives et jurisprudentielles.

En effet, les ordonnances Macron de 2017 ont apporté des changements notoires concernant la procédure du contentieux en droit du travail et seul un avocat compétent en la matière pourra défendre votre cas en prenant en considération et avec justesse les différentes modifications.

Avocats Picovschi, compétent en droit du travail depuis plus de 30 ans, vous accompagne en cas de procédure prud’homale enclenchée et traite avec vous toutes les problématiques qui pourraient survenir afin de mener votre situation dans les meilleures conditions possibles.

Sources : www.saisirprudhommes.com « Bien se préparer pour une audience devant le Conseil de Prud'hommes », « La procédure de Saisine des Prud'hommes » ; www.service-public.fr « Saisine du conseil de prud'hommes » Vérifié le 24 septembre 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), « Conseil de prud'hommes (CPH) : déroulement d'une affaire » Vérifié le 23 janvier 2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre) / Lamy social Tome 1.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Rencontrons-nous

Nos attachés d'information sont à votre écoute et vous expliqueront notre fonctionnement

Vous voulez plus d’informations ?

Contactez nous
+33(0)1 56 79 11 00

90 avenue Niel
62 & 69 rue Ampère
75017 Paris

Nos succès
Nos autres domaines
d’interventions