Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Droit des affaires

Avocat Droit des affaires

Par Aline Picovschi | Mis à jour le 26/01/2016


Vous êtes dirigeant ; vous avez charge d'âmes au sein de la société. Manager, recruter, développer, lutter contre la concurrence effrénée et déloyale, fidéliser clients et salariés, anticiper, maintenir le leadership, protéger des attaques, se tenir informé sont des verbes que vous conjuguez  à tous les temps.

L'erreur, bien qu'humaine, ne vous est pas autorisée, car les conséquences ont des effets en chaine façon bombe atomique.

Comment faire face ? Vous êtes intelligent : vous avez pensé au coach qui sortira de vous le meilleur ; à l'associé, qui supportera avec vous le fardeau des responsabilités ; peut-être au gourou, à la voyante (nous savons que certains grands y ont recours).

Et à l'avocat d'affaires, le plus fidèle ami de l'homme d'affaires, y avez-vous songé autrement que revêtu de sa robe pour aller plaider vos contentieux ?

Qui peut mieux que lui finalement conseiller ? Son expérience du contentieux lui apprend constamment où se trouve  la source des problèmes ; par déduction, il sait mieux que quiconque ce qui mène à la réussite.

S'entourer au sens propre de ses conseils, c'est aussi prendre de l'avance sur ses concurrents, car finalement peu d'acteurs économiques ont compris cela : le Droit c'est une boite à outils performante quand on l'utilise en amont.

Mais finalement, peu d'avocats ont réellement compris eux aussi le rôle qu'ils avaient à jouer en tant que partenaires du chef d'entreprise. Les chantres de la spécialisation en sont un exemple frappant : être partenaire c'est être capable de tout comprendre et tout intégrer dans un tableau général qui ne soit pas abstrait ! or, morceler en ce qui relève du droit social d'un côté, droit fiscal de l'autre, droit des sociétés puis droit des contrats, droit international…c'est ne pas comprendre que tout est lié et que tout doit être conçu de façon équilibrée pour rechercher le même objectif.

L’avocat d’affaires c’est aussi celui qui vous aide à ouvrir vos horizons vers d’autres pays. La planète est de plus en plus petite ; un développement de votre business en Europe et pourquoi pas en Chine, aux USA, au Canada est une opportunité aujourd’hui et demain peut-être une obligation pour maintenir votre position de leader sur votre marché.

Cette extension est complexe et doit se peaufiner avec l’aide du conseiller qui maitrise le Droit international, source de chiffre d’affaires et de nouveaux marchés, mais source aussi de risques importants

Un dernier mot sur un sujet qui fâche parfois : ses honoraires. Considérez-les comme un investissement, pas comme une dépense : attendez en donc un retour sur investissement. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez vous fâcher et les contester !

Ce qu'il vous reste à faire : trouver le meilleur avocat d'affaires pour vous ! N'hésitez pas, appelez-nous, vous l'avez peut-être rencontré ?

Sur le même thème Avocats Picovschi vous conseille

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel - 62 & 69 rue Ampère 75017 Paris

Vient de paraître

Quand le prêt dissimule un don : Avocats Picovschi répond à vos interrogations via une chronique sur le Monde.

Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé