Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Droit social

La mort du CPE

Par Maggy RICHARD | Article archivé


Toutes ces semaines de manifestations et de blocages n'auront pas été vaines…Il n'est même plus question de la réduction de la période de consolidation à un an et du droit du jeune à connaître les motifs de la rupture…Le Contrat Première Embauche est mort né !

Lundi 10 avril, l'Elysée a annoncé le remplacement de l'article 8 de la loi sur l'égalité des chances, c'est à dire le CPE par « un dispositif en faveur de l'insertion des jeunes en difficulté ». Dominique DE VILLEPIN, lui-même, a confirmé ce remplacement du CPE. « Les conditions nécessaires de confiance et de sérénité ne sont réunies ni du côté des jeunes, ni du côté des entreprises pour permettre l'application du contrat première embauche. »

La proposition de loi « pour l'accès des jeunes à la vie active » remplaçant le CPE a été déposée dés ce lundi et devrait être discutée ces jours-ci. Cette proposition cible les jeunes en difficulté. Il ressort de ce texte que, dés lors que des entreprises emploieront en contrat à durée indéterminée des jeunes non diplômés, elles pourront bénéficier de nouvelles aides de l'Etat.

« L'enjeu, c'est de donner à chacun sa place, de créer des emplois, de créer de la croissance. » a déclaré le Premier Ministre.

Dominique DE VILLEPIN a avoué avoir connu « un temps extrêmement difficile », mais espère pouvoir en tirer bénéficie : « la perspective de se battre, d'en tirer de l'expérience ».

La plupart des syndicats, salariés et étudiants, se félicitent, il s'agit d'une victoire. Toutefois, certains restent sceptiques, et le blocage est reporté dans plusieurs universités , comme à Nantes, Toulouse ou Marseille. Nombreux estiment que le retrait du CPE n'est qu'un début, d'autres combats restent à mener, afin d'abroger l'ensemble de la loi sur l'égalité des chances, mais surtout de retirer du CNE.

Pendant ce temps, les universités, dans lesquelles le blocage n'a pas été reconduit, gèrent l'agenda afin de récupérer les cours manqués et d'organiser les examens avant l'été.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

Vient de paraître

Loi Sapin 2 : quels aspects de l’assurance vie seront touchés ? Avocats Picovschi vous prévient !

Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.