Articles sur le même thème

Vous voulez plus d’informations ?
Contactez nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

Comment sécuriser son projet de cession d’entreprise ?

| Publié le

illustration de l'article

SOMMAIRE

Arrivé à l’âge de la retraite ou poursuivant de nouveaux projets professionnels, vous souhaitez céder votre entreprise. Soucieux de son avenir, vous ne désirez pas prendre l’opération à la légère et les qualités du repreneur vous inquiètent au plus haut point. Avocats Picovschi, compétent en droit des affaires et restructuration d’entreprise depuis plus de 30 ans, vous accompagne et vous aide à sécuriser votre projet de cession d’entreprise.

Les formes de cession d’entreprise

Selon la structure juridique de votre activité, les formes de cession peuvent différer. En effet, la vente de votre entreprise peut être réalisée par différents moyens :

  • Une cession de fonds de commerce et/ou des murs
  • Une cession de parts sociales ou d’actions
  • Une cession de la totalité des actifs
  • Une cession d’une branche partielle d’actifs.

À ce titre, la première étape tendant vers la sécurisation de votre projet de cession doit être celle de se poser la question suivante : « que vais-je céder ? ».

Dans le cadre d’une société, et si vous souhaitez céder le contrôle de celle-ci, c’est sous la forme d’une cession de parts sociales (ou actions pour les Sociétés Anonymes et Sociétés par Actions Simplifiées) que vous devrez envisager l’opération. Il sera alors nécessaire, selon les clauses statutaires et éventuels pactes d’associés, de requérir l’agrément de l’ensemble de vos associés ou actionnaires.

Néanmoins, si c’est pour le compte de la société que vous souhaitez céder son entreprise, il faudra envisager une cession d’actifs (totale ou partielle). Selon les règles qui encadrent ce type d’opération, certains agréments seront nécessaires. Il faudra également penser à faire valoriser votre entreprise afin de proposer une reprise au prix le plus juste.

Enfin, si c’est par l’exploitation ou la propriété d’un fonds de commerce que vous exercez votre activité, une cession de fonds de commerce devra être considérée. Ce type de cession obéit à des règles strictes et fait l’objet d’un formalisme contraignant, notamment en ce qui concerne la publicité de la cession.

Un avocat expert en ces domaines du droit commercial et droit des sociétés saura vous épauler et vous accompagner tout au long du processus, qu’il s’agisse de la phase de négociation ou celle de la conclusion de l’acte définitif de vente, prenant en charge toutes les formalités juridiques et administratives y afférentes.

Il saura, par ailleurs, vous conseiller sur l’opportunité d’une telle cession. En effet, sous le prisme fiscal et patrimonial, il est important de choisir le bon moment et la bonne forme de cession, notamment lorsque l’on sait qu’un mauvais choix de mode de cession peut emporter des conséquences fiscales lourdes.

Le choix du repreneur : un élément déterminant de la cession

Patron de votre structure depuis de nombreuses années, vous porter à cœur le choix du repreneur. Il serait impensable de céder votre entreprise à une personne (physique ou morale) incompétente ou qui ne dispose pas des mêmes perspectives de développement que vous.

C’est pourquoi procéder à un contrôle des antécédents professionnels du repreneur est si important. Mieux encore, c’est en examinant de manière approfondie ses qualités et en sondant ses projets de développement de la structure à céder que vous saurez cerner au mieux son potentiel.

Selon le type de structure, le mode de cession envisagé, mais également le type d’activité dans lequel vous œuvrez, il sera nécessaire de vous demander si vous souhaitez céder à une personne physique ou à une personne morale. Également, il faudra porter une attention particulière aux moyens économiques, financiers et juridiques dont dispose le repreneur potentiel afin d’assurer la pérennité de votre entreprise.

Des profils variés existent, ce qui impose d’analyser correctement si l’exploitation et la direction de votre entreprise nécessitent qu’il dispose de compétences spécifiques, d’un savoir-faire particulier et de l’expérience requise afin d’organiser et structurer votre entreprise de manière optimale.

Ainsi, l’existence d’autant de variables vous amènera à réaliser certains diagnostics, en plus de ceux afférents à votre entreprise et à son activité, afin de déterminer si votre repreneur est celui que vous recherchez.

Votre Conseil saura communiquer au mieux avec celui-ci afin de faire en sorte que votre projet de cession soit viable tant pour l’opération en elle-même que pour l’avenir de votre entreprise, une fois celle-ci cédée. Faisant office d’interlocuteur privilégié, il sera à même de réunir les informations pertinentes tout en préservant la confidentialité de l’opération. Il pourra également vous proposer certaines mesures d’accompagnement du repreneur post-cession, afin de s’assurer du bon déroulement de la reprise.

Pourquoi prendre un avocat d’affaires en soutien de votre projet de cession ?

Outre les formalités d’enregistrement et de publicité dont devra faire l’objet l’opération, l’avocat d’affaires est un élément essentiel de celle-ci des premières réflexions à la réitération de l’acte de vente définitif, en passant par la phase des négociations.

Il veillera à la sécuriser l’entièreté de votre projet de cession en rédigeant des accords de confidentialité, une lettre d’intention permettant d’engager les négociations sans redouter un désistement abusif, un protocole d’accord qui garantira la prise en compte des éléments clés tels que le prix, les clauses de garantie d’actif et de passif, ainsi que l’acte de vente définitif qui, normalement, doit reprendre les mêmes termes que le compromis de vente. Expert en ce domaine de cessions d’entreprise, il ne laissera rien au hasard et s’assurera qu’en tant que vendeur, vous disposez du maximum de protection possible.

Chez Avocats Picovschi, nous sommes convaincus qu’il n’y a aucune place pour l’amateurisme en matière de cession d’entreprise. Un cédant potentiel doit disposer d’une expertise concrète et professionnelle ainsi que de conseils juridiques avisés afin de ne pas subir les contrecoups d’une cession aux enjeux importants, mais mal réalisée. Dès vos premières réflexions, n’hésitez pas, contactez nos avocats compétents en la matière pour vos projets de cession !

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Rencontrons-nous

Nos attachés d'information sont à votre écoute et vous expliqueront notre fonctionnement

Vous voulez plus d’informations ?

Contactez nous
+33(0)1 56 79 11 00

90 avenue Niel
62 & 69 rue Ampère
75017 Paris

Nos succès
Nos autres domaines
d’interventions