Jean Martin - Consultant Droit fiscal

Jean Martin
Ancien Inspecteur des Impôts

Nous bénéficions de l'expertise de notre of counsel, Jean Martin, ancien Inspecteur des Impôts.

Articles sur le même thème

Vous voulez plus d’informations ?
Contactez nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

Secret professionnel de l’avocat fiscaliste bafoué : la vérification de comptabilité peut tomber

Par Avocats Picovschi | Publié le 30/01/2019

illustration de l'article

SOMMAIRE

Vous avez fait l’objet d’une vérification de comptabilité et à l’issue de celle-ci, vous recevez une proposition de rectification sur les années contrôlées. Vous constatez avec désarroi que le fondement de votre redressement provient d’une consultation juridique adressée par votre avocat, laquelle se trouvait dans vos locaux lors du contrôle par le vérificateur au moment de ses investigations. Ce document est-il recevable à fonder le contrôle ? Qu’en est-il du secret professionnel lié aux fonctions de l’avocat ? Avocats Picovschi vous en dit plus sur les principes qui gouvernent sa profession et sur les conséquences que cela peut avoir sur ses clients.

L’avocat et le secret professionnel

Votre société subit un contrôle fiscal et, à cette occasion, le vérificateur prend connaissance de plusieurs documents parmi lesquels une consultation juridique, portant la mention « personnel et confidentiel », adressée par l’avocat de la société à son dirigeant. Stressé et paniqué par le contrôle fiscal en cours, vous n’avez pas prêter attention aux documents communiqués au contrôleur et vous apprenez après coup, que ce dernier s’en est servi pour motiver des redressements fiscaux.

Rien n’est perdu ! Sachez que vous pouvez solliciter l’aide d’un avocat car il peut s’agir d’une violation du secret professionnel. Soumis aux règles déontologiques, l’avocat sera votre meilleur allié pour analyser la situation et vous indiquer si le secret professionnel, imposé par la profession est bel et bien remis en cause.

En effet, le Conseil d’Etat est récemment revenu sur ce principe de confidentialité des échanges entre l’avocat et son client. En rappelant que le dirigeant n’est pas tenu personnellement par le secret professionnel, le juge affirme que le vérificateur aurait quand même dû obtenir son accord préalable avant de se servir de la consultation juridique… Ce qu’il n’a pas fait : le redressement fiscal est annulé !

En tout état de cause, la révélation du contenu de la correspondance protégée par le secret professionnel vient vicier la procédure engagée contre le contribuable dès lors qu’elle fonde tout ou partie de la rectification

En plein contrôle fiscal, vous vous apercevez qu’un document de ce type a été emporté par le contrôleur et vous craignez qu’il ne s’en serve ? N’attendez plus et faites appel à un avocat fiscaliste pour évaluer vos possibilités d’action et vous élaborer une stratégie efficace.

Avocats Picovschi, doté d’un département entièrement dédié au contrôle fiscal, met à votre disposition des avocats fiscalistes et anciens inspecteurs des finances publiques rompus aux procédures complexes, pour vous représenter en cas de contentieux avec l’administration fiscale.


Sources : www.legifrance.gouv.fr, Arrêt du Conseil d’Etat du 12 décembre 2018, n° 414088 ; www.village-justice.com, « La violation du secret de la correspondance entre l’avocat et son client entraîne l’irrégularité de la procédure d’imposition », publié le 18 Décembre 2018 par Arnaud Soton.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Rencontrons-nous

Nos attachés d'information sont à votre écoute et vous expliquerons notre fonctionnement

Contactez nous
+33(0)1 56 79 11 00

90 avenue Niel
62 & 69 rue Ampère
75017 Paris

Nos succès
Nos autres domaines
d’interventions