Avocat et négociation

Avocat et négociation

Découvrez notre cabinet en vidéo

Vous voulez plus d’informations ?
Contactez nous au +33(0)1 56 79 11 00

Nos attachés d'information sont à votre écoute et vous expliqueront notre fonctionnement.

Rencontrons-nous !

Nous sommes présents au 90 avenue Niel,
62 & 69 rue Ampère, 75017 Paris.

La capacité à négocier est une aptitude très importante chez l’avocat afin de retirer un maximum d’avantages au profit de son client. La négociation est une technique qui met face à face des acteurs qui, confrontés à la fois à des divergences et à des interdépendances, choisissent de rechercher volontairement une solution mutuellement acceptable qui leur permette de créer, maintenir ou développer une relation.

Le rôle de l’avocat à toutes les étapes de la négociation

C’est une pratique qui permet bien souvent de débloquer des situations qui tendent à s’enliser et qui peuvent aboutir à des procédures très longues et souvent coûteuses, ce qui ne sert en rien les intérêts du particulier. Le rôle de l'avocat pour le succès de la conciliation est de première importance.

Son rôle se manifeste avant la médiation afin d'expliquer à son client ce qu'est cette procédure et d'examiner avec lui l'intérêt de l'accepter. L’avocat doit procéder à une sérieuse préparation afin de définir une stratégie en tenant compte de la divergence ou de la convergence des enjeux pour les participants. Il doit également faire l’inventaire des objections et des questions possibles et préparer les réponses.

Pendant la négociation, il doit savoir favoriser la recherche d'un accord en sachant s'effacer et laisser à la partie concernée le soin de s'exprimer. Après la négociation, l’avocat doit être aussi présent pour mettre en forme de manière précise l'accord conclu, éviter les nullités susceptibles d'être encourues comme pourrait l'être par exemple un accord signé en période suspecte ou un déséquilibre manifeste dans les concessions réciproques, et enfin surveiller la phase d'homologation qui donnera force exécutoire à l'accord.

Les qualités de l’avocat dans la négociation

A noter que pour être un fin négociateur, l’avocat doit aussi être un fin psychologue. Il aide son client à dépasser le problème objet de la confrontation pour, le cas échéant, trouver d'autres contreparties en élargissant le débat. Il permet de placer le débat au-dessus des émotions, querelles, en acceptant de recevoir une proposition adverse, même peu intéressante, en la positivant par le simple fait qu'elle existe et qu'elle témoigne d'un effort vers une solution.

C’est tout un art qui permet ainsi à l’avocat de mener une négociation « gagnant-gagnant ».

De plus, il est également important de savoir que la présence d’un avocat, grâce au secret professionnel, rend la négociation confidentielle. Cela implique qu’aucune des parties ne pourra exploiter à l’encontre de l’autre les propositions qui auront été échangées.

Le recours à un avocat dans une négociation apparaît donc comme essentiel en ce qu’il permet de dépasser les frustrations émotionnelles qui nuiraient au bon déroulement de la négociation. En outre, les conseils d’un avocat avisé vous permettront de voir vos intérêts sauvegardés et vos relations préservées.

Votre avis nous intéresse

* Ces champs sont obligatoires
En savoir plus sur le traitement des données