Vous voulez plus d’informations ?
Contactez nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

Avis Google négatif ? Votre avocat vous assiste

Par Avocats Picovschi | Publié le 24/01/2020

illustration de l'article

SOMMAIRE

Vous êtes dirigeant d’une entreprise et faites actuellement face à des avis Google négatifs. Qui n’a jamais craint qu’une telle chose arrive ? Les motifs peuvent être divers : diffamation, mauvaise prestation, vengeance personnelle, etc. Ne vous laissez pas abattre ! Avocats Picovschi vous aide à réagir vite et bien pour défendre la réputation de votre société et éviter que ces mauvais avis ne vous fassent subir une perte de chiffre d’affaires conséquente.

Qu’est-ce qu’un avis négatif Google ?

Un avis Google correspond à un commentaire que va laisser un utilisateur afin de faire part de son expérience vécue avec votre entreprise. Généralement ces avis concernent divers éléments de votre entreprise : vos locaux, vos salariés ou encore vos prestations. Il peut toutefois arriver que l’avis négatif ne soit pas consécutif à une expérience passée avec votre entreprise et ne constitue qu’une pratique déloyale. Votre avocat en nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) peut vous accompagner pour déceler de tels agissements. 

Un avis négatif s’entrevoit à travers une notation négative (par exemple sur 5 étoiles possibles, vous êtes noté avec 1 ou 2 étoiles) accompagnée d’un commentaire. Il peut également arriver que seule la notation négative soit présente. Dans de telles situations, votre E-reputation est mise en danger. A titre d’information, l’E-reputation correspond « à l’image véhiculée et/ou subie par une entreprise ou une marque sur Internet et autres supports numériques ».

L’avis négatif peut prendre différentes formes. Il peut s’agir d’un simple avis mais il peut également s’agir de diffamation.

La diffamation correspond à une allégation ou imputation faite à l’encontre d’une personne ou d’une entreprise et portant atteinte à son honneur. La diffamation est régie par l’article 29 de la loi du 29 juillet 1881 (loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse). Quand on est victime de diffamation, il convient de se rapprocher rapidement d’un avocat afin de faire valoir ses droits. En l’occurrence, 3 possibilités sont offertes à la victime diffamée :

  • Déposer une plainte avec constitution de partie civile
  • Faire citer l’auteur de la diffamation devant la chambre spécialisée du Tribunal judiciaire
  • Laisser le ministère public se charger des poursuites si les propos se révèlent diffamatoires

Attention au respecter des délais ! Il faut agir dans les 3 mois s’il s’agit d’une diffamation publique (article 65 de la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse). Ce délai peut toutefois être porté à un an dans le cas où la diffamation revêtirait un caractère discriminatoire.

Le présumé auteur de la diffamation encourt alors une amende de 12 000 euros (diffamation publique) ou une amende de 38 euros maximum (diffamation privée). Un avocat pénaliste peut revenir avec vous sur les différentes sanctions que peut encourir l’auteur de la diffamation.

N’hésitez pas à vous rapprocher d’un professionnel compétent en E-reputation afin de faire valoir vos droits et surtout de connaître les mesures existantes pour faire cesser de telles atteintes.

Avis négatif Google : comment réagir ?

Contrer rapidement un avis Google négatif revêt une importance cruciale. En effet, la visibilité de cet avis sur internet entache votre image et peut également vous conduire à une baisse de la clientèle voire même à une perte de chiffre d’affaires. Votre avocat en NTIC vous accompagne pour faire supprimer ces avis négatifs entachant votre image. 

En la matière, différentes mesures sont possibles. Dans un premier temps, l’entreprise peut tout  simplement contacter Google pour lui demander de supprimer l’avis négatif. Cette possibilité est ouverte quand la personne ayant laissé le commentaire s’est formellement désignée par son nom et son prénom (en revanche il y a complication si cette personne a utilisé un pseudonyme).

Si cela n’aboutit pas, il est possible de signaler un avis inapproprié de son compte Google Business. Attention, cette démarche ne peut être possible que si les propos revêtent des caractéristiques particulières. En effet, il doit s’agit de propos diffamatoires, de spams, de publicités injurieuses ou encore de propos incitant à la violence.

Si cette dernière tentative est toujours infructueuse, il est possible de supprimer son compte Google Business. Cette démarche peut vous permettre de supprimer définitivement tous les avis négatifs de votre site. Cependant cette démarche entraîne également la suppression des avis positifs. Rassurez-vous, il existe d’autres méthodes moins contraignantes.

Vous pouvez également répondre à l’avis négatif pour essayer de nuancer les choses. En effet, l’utilisateur peut revenir sur sa décision et être tenté de modifier son avis voire de le supprimer.

Enfin, vous pouvez vous rapprocher d’un avocat qui entamera les démarches juridiques nécessaires à la suppression de cet avis négatif. L’expérience de votre avocat sera toujours mise à votre service. Il peut être présent dès le début de la procédure et saura vous conseiller la stratégie la plus adéquate au regard de vos intérêts. Il pourra également vous proposer des solutions amiables afin d’apaiser les tensions s’il estime que c’est encore possible. Enfin, si vous souhaitez aller devant les tribunaux, il sera votre atout majeur pour assurer votre défense. Qu’il s’agisse d’un avocat en NTIC ou en E-reputation, il constitue une valeur ajoutée à la résolution de votre litige.

Ne faites pas face seul à des avis négatifs sur Google ! Avocats Picovschi, compétent en matière de diffamation à Paris, veille au respect de vos intérêts et vous aide à protéger votre réputation sur internet.

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Rencontrons-nous

Nos attachés d'information sont à votre écoute et vous expliqueront notre fonctionnement

Vous voulez plus d’informations ?

Contactez nous
+33(0)1 56 79 11 00

90 avenue Niel
62 & 69 rue Ampère
75017 Paris

Nos succès
Nos autres domaines
d’interventions