Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Droit des affaires

L'avocat, les contentieux liés aux dues diligences ou aux audits préalables

Par Avocats Picovschi | Mis à jour le 13/08/2015 | Publié le 16/10/2012


La due diligence ou audit d'acquisition est une étape indispensable et cruciale en matière de cession d'entreprise. Or, trop souvent, c'est une étape négligée et faite de manière trop précipitée. C'est ainsi qu'on voit apparaitre de nombreux contentieux autour de l'audit d'acquisition. Dès cet instant, l'intervention d'un avocat compétent en matière de contentieux de cession d'entreprise est obligatoire pour pouvoir résoudre le conflit.

Qu'est-ce que un audit d'acquisition ?

Avant de reprendre une entreprise, tout acheteur averti fera un audit d'acquisition de l'entreprise afin d'évaluer la performance et la rentabilité de l'entreprise. C'est aussi l'occasion de récolter des informations essentielles qui permettront de conforter l'acheteur ou de le décourager.

Les vérifications vont porter sur différents aspects : audit fiscal, audit social, audit comptable, audit environnemental, audit de l'activité (relation fournisseur, étude des contrats en cours…), audit des risques, audit juridique… Il est évident qu'effectuer un « full audit » est complexe et nécessite donc l'appui de professionnels aguerris. C'est sur la base de cet audit que vont se fonder quasiment toutes les négociations en matière de prix, en matière de garanties (notamment la garantie d'actif et de passif), et au niveau du protocole global de cession d'entreprise.

Les contentieux liés à la due diligence

Des contentieux peuvent apparaitre à deux niveaux : soit au cours de la phase d'étude de l'entreprise, soit après celle-ci. L'audit d'acquisition ou la due diligence est un véritable diagnostic de l'entreprise. Les objectifs du vendeur et de l'acheteur sont antinomiques. Le vendeur cherche à cacher les points faibles où à les minimiser quand l'acheteur cherche à découvrir les zones d'ombre et les explorer.

Le but pour l'acheteur est de limiter les risques en réduisant l'asymétrie d'informations qu'il a par rapport au cédant qui connait son entreprise. Lors des différents contrôles, des conflits peuvent apparaitre entre cédant et cessionnaire. En effet, il peut y avoir des conflits sur la manière de procéder, sur les résultats obtenus etc.

La meilleure solution est de faire appel à des avocats expérimentés en matière de cession d’entreprise qui ne sont pas impliqués émotionnellement dans la vente. De cette manière, leur regard ne sera pas altéré par leurs impressions et sentiments. Ainsi, l'audit sera complètement neutre.

En outre, des litiges peuvent également apparaitre lorsque l'audit d'acquisition a été mal effectué. Dans ce cas, les négociations reposeront sur une base peu solide (asymétrie d'informations trop importante) et l'acquéreur pourrait se sentir trompé lors de la vente. Un audit mal effectué pourrait avoir des conséquences désastreuses et entrainer des contentieux après la cession d'entreprise pouvant aller jusqu'à la remise en cause de la vente.

Le rôle de l'avocat

L'avocat jouera un rôle de premier lieu. En effet, l'avocat compétent en cession d'entreprise est l'interlocuteur privilégié. Il pourra réaliser l'audit complet de l'entreprise grâce à ses multiples compétences. Du fait de l'intervention d'un avocat, les risques de contentieux post-cession d'entreprise seront réduits de manière considérable.

Par ailleurs, l'avocat aura une fonction importante lors des négociations à l'issue de la due diligence. Que ce soit du côté cédant ou du côté cessionnaire, l'avocat permettra d'optimiser la cession de l'entreprise. Par ailleurs, l'avocat pourra vous permettre de négocier de manière saine et en toute transparence en évitant tout conflit. Avocats PICOVSCHI fort de son expérience saura vous faire partager son savoir-faire et vous prodiguer les conseils utiles à votre situation.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

Vient de paraître

Loi Sapin 2 : quels aspects de l’assurance vie seront touchés ? Avocats Picovschi vous prévient !

Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.