Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Droit des nouvelles technologies / Informatique

Qui se cache derrière le conseil juridique en ligne ?

| Mis à jour le 22/04/2015


D'innombrables qualificatifs s'abattent sur le "nouveau" concept du conseil juridique en ligne : utopie, tromperie, déontologiquement incorrect, mais aussi, preuve d'efficacité et modernité, réactivité, proximité, démocratisation…

Indéniablement, il y a les "pour" et les "contre"… S'agit-il d'un simple débat entre avocats progressistes et avocats conservateurs, attachés à la tradition de la robe noire ?

Nous avons choisi de mener une enquête afin d'éclaircir le débat.

Nous tenons à mentionner à titre préliminaire qu'un article est déjà paru à ce sujet dans le magazine L'Entreprise de mai 2002 "J'ai testé le conseil juridique en ligne". Un entrepreneur a testé certains sites et a jugé que le site Avocats Picovschi méritait le "coup de chapeau", alors que le site cyber-avocat le bonnet d'âne… Nous n'avons pas cherché cette fois-ci à attribuer des étoiles, mais plutôt à découvrir les acteurs qui se cachent derrière ces sites, afin d'étudier la différence de qualité des prestations fournies.

Sociétés commerciales, cabinets d'avocat, associations, tous proposent des services en ligne, allant du simple conseil à la consultation classique. Ce qui intéresse avant tout un client est de savoir si la prestation en ligne va être plus rapide qu'une consultation classique et moins onéreuse. Il existe des tarifs forfaitaires, comme des taux horaires ou même des services gratuits… Comment alors s'y retrouver?

Mis à part l'intérêt d'un client à consulter en ligne, il faut aussi remarquer qu'à côté de ce service en ligne, commence à émerger le concept de "cabinet virtuel", un cabinet qui veut que les relations "physiques" avec ses clients deviennent l'exception et qui rappelle un peu ce que préconise Alain Bensoussan dans un article publié dans "Maître (Revue de l'ANAAFA).

Un cabinet virtuel a le principal avantage de permettre aux clients d'avoir un bureau virtuel où ils peuvent suivre l'évolution de leur dossier et de consulter de n'importe quel coin de la terre…

Derrière le conseil en ligne, il ne s'agit pas uniquement d'une guerre d'honoraires ou de déontologie, mais aussi de la possibilité pour les avocats de renouveler leur relation avec leurs clients et d'effectuer enfin du marketing ! (marketing ne se résumant pas à la communication et encore moins à la publicité…).

Un site web, c'est aussi une façon créative de se présenter et de donner l'envie à un client potentiel de s'en rapprocher. Par ailleurs, en proposant de l'actualité sur le droit, les avocats peuvent gagner des clients en amont, avant que les problèmes n'arrivent et que le contentieux paraisse inévitable.

Nous avons exploré plusieurs pistes intéressantes, qui vous permettront de mieux cerner ce qu'est le conseil en ligne et les différents domaines qui l'entourent, comme le coût, la différence entre conseil et consultation, la confidentialité, la déontologie, cabinet traditionnel et virtuel, les avantages autres que financier etc.


Sources : LegalBizNext

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

Vient de paraître

Loi Sapin 2 : quels aspects de l’assurance vie seront touchés ? Avocats Picovschi vous prévient !

Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.