Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Droit international

Les investissements des entreprises chinoises en France

Par WANG Dan, avocat au Barreau de Pékin | Mis à jour le 23/07/2014


Cinquième puissance en termes de produit intérieur brut, quatrième exportateur de services et parmi les plus grands pays investisseurs, la France est une grande nation économique au cœur du premier marché mondial, l'Europe. « La France présente le meilleur environnement possible en Europe dans l'industrie », disait ainsi Bill Walker, ancien vice-président chez Motorola.

En ce qui concerne les investissements provenant de la Chine, la France invite les entreprises chinoises  à investir sur son territoire. Avec le développement de l'ouverture de la Chine, cette dernière a de plus en plus d'argent à investir à l'étranger. De nombreuses entreprises chinoises font aujourd'hui le choix de s'implanter en Europe, notamment en France. Le stock d'investissements directs chinois dans l'Hexagone est en constante augmentation, atteignant les 3,5 milliards d'euros en 2012.

Quant aux secteurs investis, les entreprises chinoises se sont implantées dans des domaines variés tels que ceux de l'énergie, de l'agroalimentaire, de l'ameublement ou encore des télécommunications. Notamment dans les cinq dernières années, les relations économiques et commerciales entre la Chine et la France se sont multipliées, pour se stabiliser au cours de l'année 2013, à l'image de l'économie mondiale. Les échanges entre les deux pays se montent ainsi à plus de 55 milliards d'euros en 2013.

Pourquoi choisir la France pour son investissement ?

Plusieurs raisons incitent la Chine à cibler la France. Premièrement, la France est un pays très ouvert par rapport aux autres pays européens; en France, un employé sur sept travaille pour les entreprises étrangères ; deuxièmement, des mesures incitatives prises par le gouvernement encouragent les investissements chinois ; troisièmement, la position géographique donne à la France la priorité d'être le centre commercial de l'Europe. C'est la raison pour laquelle les entreprises chinoises désireuses de s'installer en Europe doivent tenir compte de la France.

Malgré tout, il faut noter qu'il existe des obstacles pouvant freiner les décisions d'entreprises chinoises d'investir en France. Selon les résultats des sondages officiels, la France est le quatrième partenaire commercial de la Chine en Europe, après l'Allemagne notamment. Elle n'est ainsi pas le premier choix pour les entreprises chinoises lorsque celles-ci décident de s'implanter sur le vieux continent. La raison en est, souvent, que les entreprises chinoises ne connaissent pas le droit français notamment sur la protection des intérêts économiques et l'optimisation des charges sociales, ainsi que les normes relatives à la protection de l'environnement et à la transparence de financement.

Un avocat international qui connaisse en même temps parfaitement le droit des affaires et le droit social français est un atout fantastique pour une entreprise chinoise qui voudrait s'implanter en France

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

icon drapeau chinois Consultez notre site chinois
访问我们的中文网站

Vient de paraître

Loi Sapin 2 : quels aspects de l’assurance vie seront touchés ? Avocats Picovschi vous prévient !

Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.