Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Droit des affaires

Les astuces des entreprises qui font face à la crise …

Par Avocats PICOVSCHI | Publié le 09/09/2009 | Article archivé


En 2009, les entreprises subissent une crise qui ne semblait pas aller en s'améliorant selon les experts. Tout s'enchaîne. Les français voient leur pouvoir d'achat diminuer, donc les entreprises enregistrent moins de commandes, de ce fait, elles ont moins de moyens pour employer, certaines mêmes devront déposer le bilan.
Les entreprises les plus touchées par la crise sont celles présentes dans le secteur automobile. Les entreprises de transport et de l'immobilier quant à elles, sont en chute.

Dès lors, nombreuses sont les entreprises qui ont dû réagir face à cette crise fulgurante. Avocats PICOVSCHI aide les sociétés à remonter la pente et à survivre.

ASTUCE 1

Faire attention aux sociétés avec lesquelles vous allez faire affaire. Pour cela, il faut se renseigner à partir d'actes obligatoirement déposés au Registre du commerce et des sociétés. Tous ces documents permettent de vérifier l'état de santé de la société et voir si elle est solvable. Ainsi, si la société présente beaucoup de dettes au Trésor public, cela peut être un signe révélateur et doit vous alerter. L'objectif étant de conclure avec des clients qui ne rencontrent pas de difficultés de trésorerie.

ASTUCE 2

Le règlement des factures est un facteur majeur permettant aux entreprises de se procurer des fonds. En moyenne, les entreprises françaises réglaient leurs factures en 67 jours. Pourtant, depuis la loi de modernisation de l'économie, un plafond à été mis en place à 60 jours, à compter de l'émission de la facture.

Lorsqu'une entreprise fait appel à des prestataires de services, pour pouvoir se procurer des économies, il lui est recommandé de demander une avance de 20 à 30% du prix fixé au contrat.

ASTUCE 3

Lorsqu'une entreprise détient un passif, il peut lui être conseillé d'essayer de gagner du temps en engageant une procédure de conciliation ou de mandat ad hoc dans le but de demander un échelonnement.

ASTUCE 4

Pour réduire les encours, les entreprises doivent relancer les clients débiteurs, en mettant en place un service dédié à la relance des clients, ou encore en mettant en place un système de prélèvement automatique.

ASTUCE 5

Les entreprises qui ne disposent pas d'un service consacré aux négociations de contrats avec les fournisseurs peuvent faire appel à des centrales d'achat. Cela leur permettra de ne pas faire d'erreur et de faire jouer la concurrence.

ASTUCE 6

Les entreprises pour faire face à la crise doivent améliorer leur fiscalité. Les entreprises bénéficient d'un plafonnement de la taxe professionnelle, indépendamment du chiffre d'affaires.

ASTUCE 7

S'entourer et demander de l'aide peut permettre à une entreprise de sortir la tête de l'eau. Demander un crédit ou transformer un crédit à court terme en crédit à long terme sont des solutions qui peuvent offrir une chance aux sociétés en crise de s'en sortir.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

Vient de paraître

Loi Sapin 2 : quels aspects de l’assurance vie seront touchés ? Avocats Picovschi vous prévient !

Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.