Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Droit international

Groupement Europeen d'Interet Economique

| Mis à jour le 30/07/2014 | Publié le 13/12/2005


Vous désirez créer un partenariat avec votre homologue allemand, partager vos investissements en matière de recherche avec une société espagnole… le GEIE, groupement européen d'intérêt économique, est fait pour vous !

En effet, le GEIE est destiné à développer les activités économiques de ses membres grâce à la mise en commun de services, de compétences, de ressources comme la recherche, la vente, ou encore la formation.

La constitution du GEIE

Le GEIE doit comporter au moins deux membres appartenant à des Etats de l'Union européenne différents. Ces membres peuvent être des sociétés, des personnes physiques de droit public ou de droit privé, dès lors qu'elles exercent leur activité dans la communauté européenne.

Le GEIE est constitué par un contrat qui comporte obligatoirement la dénomination choisie précédée des termes « groupement européen d'intérêt économique » ou « GEIE », le siège social, qui doit se situer dans l'un des Etats membres de l'Union européenne, l'objet du groupement,  le nom, le domicile ou siège et éventuellement le numéro et lieu d'immatriculation de chaque membre.
 

Le contrat doit être déposé auprès du registre compétent de l'Etat siège qui est tenu, en France, par le greffe du tribunal de commerce. Cette immatriculation confère au GEIE la pleine capacité juridique. Un avis de constitution doit, en outre, être publié dans le journal officiel des communautés européennes et dans le bulletin officiel de l'Etat du siège, qui est le BODACC s'agissant de la France.

L'appui d'un avocat en Droit des sociétés, au fait des questions internationales, reste toujours nécessaire pour optimiser les structures d'un tel organisme.

Les organes du GEIE

Le GEIE comporte au moins deux organes de direction, qui sont le collège des membres et le gérant.

Les membres agissent collégialement pour prendre les décisions concernant la réalisation de l'objet du groupement. Chaque membre du groupement possède au moins une voix. C'est le contrat de constitution qui fixe les majorités ainsi que les modalités de fonctionnement. Les membres sont indéfiniment et solidairement responsables des dettes du GEIE. En cas de réalisation de bénéfices par le GEIE réalise des bénéfices, ceux-ci sont répartis entre les membres.

C'est également le contrat qui détermine les modalités de la nomination et révocation du ou des gérants. Le gérant peut être un membre du groupement, mais également un tiers. Il dispose de larges pouvoirs, représentant et engageant le GEIE vis à vis des tiers.

Quel est le statut du GEIE ?

Au niveau juridique, le GEIE a, dès l'immatriculation, la pleine capacité juridique. Sa capacité juridique est donc distincte de celle de ses membres. Sur le plan social, Le GEIE peut employer au maximum 500 personnes. Ce sont les règles du Droit du travail de l'Etat du siège qui s'appliquent.

Enfin, le GEIE voit ses bénéfices et pertes imposables au niveau de ses membres, en fonction de l'Etat sur le territoire duquel est situé le siège social. C'est le contrat qui fixe la répartition, à défaut elle se fait à parts égales. Les impôts se déterminent selon le droit fiscal des Etats membres du groupement.

Les nombreux avantages du GEIE en font un moyen attractif de développement de son activité économique. Il n'en reste pas moins que sa création nécessite une maîtrise subtile des règles juridiques, ce que l'avocat en Droit des affaires est en pleine mesure de vous apporter.

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des justiciables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué au 01 56 79 11 00. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel & 69 rue Ampère - 75017 Paris

Vient de paraître

Loi Sapin 2 : quels aspects de l’assurance vie seront touchés ? Avocats Picovschi vous prévient !

Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé

Votre avis nous intéresse

Le responsable de traitement des données à caractère personnel collectées sur le présent site Internet est Gérard PICOVSCHI, Avocat au Barreau de Paris. Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à respecter nos obligations déontologiques et à prévenir d'éventuels conflits d'intérêts.Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service Informatique et Libertés : 69 rue Ampère, 75017 Paris (e-mail : avocats[at]picovschi.com). Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.