Version ordinateur
Posez-nous vos questions pour aller plus loin

Home > Droit des nouvelles technologies / Informatique

Commerce électronique

Par Avocats Picovschi | Mis à jour le 16/06/2015


Le développement du commerce électronique a posé de nouvelles problématiques que le droit commercial traditionnel n'avait pas prévu. Aussi, le droit communautaire s'est- il emparé du problème au travers d'une importante directive 2000/31/CE du 8 juin 2000, relative au commerce électronique. Cette directive intervient pour régir les relations entre les cyberconsommateurs et les cybercommerçants, en imposant notamment certaines mentions obligatoires lors de la passation de contrats électroniques.

Comme toute directive communautaire, la directive sur le commerce électronique a été transposée en France au travers de la loi pour la confiance en l'économie numérique, texte essentiel pour le commerce électronique.

Cette loi nécessita quand même l'apport d'un autre texte législatif, élaboré dans un souci d'une meilleure protection des cyberconsommateurs: c'est la loi « Chatel ».

A l'origine compétents en matière de droit commercial, nos avocats se sont tout naturellement intéressés à cette nouvelle problématique posée par le commerce électronique.

Fort d'une expérience reconnue en droit des affaires, nos avocats pourront également aider les commerçants souhaitant développer leur activité sur le Web, en les accompagnants dans toutes les étapes nécessaires pour devenir un cybercommerçant.

Aussi, que vous soyez un consommateur victime d'un cybercommerçant peu respectueux des règles en matière de commerce électronique, ou que vous soyez un commerçant à la recherche d'avocats compétents pour vous aider au développement sur le web, n'hésitez plus : contactez-nous !

Sur le même thème Avocats Picovschi vous conseille

Vous voulez plus d'informations ?

Plus de conseils ? Appelez-nous.

+33 (0)1 56 79 11 00

90 av. Niel - 62 & 69 rue Ampère 75017 Paris

POURQUOI NOUS REJOINDRE

Pourquoi nous rejoindre - Avocats Picovschi

Pour participer à notre succès, dans tous les sens du mot : y contribuer et en profiter. Notre cabinet, depuis près de 30 ans, assure son développement de façon pérenne en s’appuyant sur deux pieds essentiels l’extrême compétence et l’innovation.

Première Start-up du droit, le cabinet a su prendre le virage de la technologie et a su rester un cabinet traditionnel à l’écoute de ses clients.

Ses performances sont régulièrement reconnues par la presse spécialisée et le classe par Décideurs Magazine parmi les meilleurs cabinets d’avocats en matière de Contentieux & Arbitrage - Contentieux commercial dans la rubrique pratique réputée et Droit de l’architecture et construction.

Si l’on ajoute à cette brève description la perspective d’évolution de carrière notre proposition devrait vous attirer et vous conduire à postuler.

Les lecteurs d'Avocats Picovschi ont aussi aimé